Le Fact-Checking : Un nouveau genre journalistique ? 

Avec :

Bienvenue dans l’ère “post-vérité”, où les convictions ont plus de poids que les faits objectifs.

“Un agent du FBI enquêtant sur Hillary Clinton retrouvé mort”“le pape François soutient la candidature de Donald Trump à la Maison-Blanche”… La désinformation a toujours existé, en particulier en politique, mais, avec internet, elle se répand comme une traînée de poudre. Tous les secteurs d’activité peuvent être touchés par ce type de campagnes de désinformation.

Dans ce contexte, auquel s’ajoute une méfiance grandissante envers le système médiatique, le rôle du journaliste est plus que jamais au « fact-checking ».
L’ampleur du phénomène a d’ailleurs déjà donné le jour à des outils de vérification (Verify, Le Decodex, Fake News Alert…) et a poussé huit médias français, dont Le Monde, à collaborer avec Facebook pour réduire la présence de fausses informations sur le réseau social.

  • Qu’est-ce qu’une « fake news » ? Qu’est-ce que le « Fact-Checking » ?
  • Est-ce vraiment un phénomène nouveau ? Quelle ampleur a-t-il pris dans les rédactions ?
  • Quelle est l’influence des fausses informations ?
  • Est-ce une menace ou une opportunité pour les journalistes ?
  • Comment les professionnels des Relations Presse doivent-ils soutenir les journalistes? Comment peuvent-ils embrasser ce genre journalistique ?
  • L’exercice d’une censure envers les fausses informations est-elle une solution à terme ?