Six erreurs de marketing de contenu à éviter 

Selon une étude du Content Marketing Institute, 65 % des entreprises qui utilisent le marketing de contenu connaissent une augmentation du ROI de leurs actions marketing.

Une bonne nouvelle pour les spécialistes du marketing de contenu, car cela montre qu’il est efficace et incontournable. Néanmoins, pourquoi 35% n’obtiennent pas systématiquement de résultats ? Quelles sont les erreurs à éviter ?

#1 – Ne pas avoir de stratégie de contenu établie

Quand on parle d’erreurs de marketing de contenu on pense bien souvent aux techniques d’approche utilisées. Cependant, ne pas avoir de stratégie de contenu établie est de loin la plus grande erreur à éviter.

Selon une étude menée par le Content Marketing Institute and MarketingProfs, 60 % des entreprises ayant une stratégie documentée et réfléchie obtiennent des résultats. Ainsi, lorsqu’une stratégie est uniquement verbale, le pourcentage des entreprises à avoir des résultats est de 32 %. Enfin, quand il n’existe aucune stratégie, seulement 7 % des entreprises obtiennent des résultats.

La bonne nouvelle est qu’il n’est pas trop tard pour commencer à préparer votre stratégie de marketing de contenu pour 2018. Plus important encore, il faut s’assurer de dérouler la stratégie de sorte que chaque action soit planifiée, claire avec un objectif déterminé.

#2 – Ignorer la diffusion de communiqués de presse

L’une des erreurs majeures que font les entreprises est de se concentrer uniquement sur la création de contenu sans pour autant réfléchir à sa diffusion, à son rayonnement dans les médias. A quoi bon passer des heures sur la création de contenu si celui-ci n’est pas lu ? Il s’agit de mettre en place une stratégie de marque holistique. L’un des moyens les plus efficaces pour amplifier la visibilité de ses contenus est d’utiliser la presse, les blogs et donc de créer un communiqué de presse.

Dans le cas où vous ne réaliseriez pas encore à quel point il est essentiel de se concentrer sur votre stratégie de contenu pour donner plus de force à votre marque, voici quelques statistiques intéressantes :

  • Présenter une marque de façon systématique peut augmenter les revenus de plus de 23 %.
  • Selon 89 % des lecteurs, la marque d’où provient le contenu est importante.
  • Il est nécessaire de faire en moyenne sept impressions de marque avant que l’on puisse se souvenir de vous.

Avec une bonne diffusion de communiqués de presse, votre contenu pourrait être distribué auprès de multiples publications fiables, créant ainsi de nombreuses impressions de marque. Ceci est positif aussi bien pour la visibilité de la marque que pour augmenter sa valeur perçue.

#3 – Ne pas avoir de stratégie d’emailing

Pour que les efforts de marketing de contenu payent, il est nécessaire que la stratégie de contenu et d’emailing soient en phase.

Pour chaque euro dépensé dans l’emailing, on peut espérer un retour sur investissement de près de 30 euros, faisant ainsi du courrier électronique le réseau de marketing entrant le plus efficace.

En ce qui concerne la conversion, l’e-mail surpasse à la fois les moteurs de recherche et les réseaux sociaux – d’après une étude ayant analysé plus de 500 millions d’expériences d’achat.

Avec les faits ci-dessus à l’appui, le moment est venu de revoir l’approche de l’e-mail marketing. Il est en effet essentiel pour le marketing de contenu d’avoir un plan détaillé pour la stratégie d’emailing.

#4 – Ne pas intégrer le SEO dans le marketing de contenu

Toute stratégie de marketing de contenu n’intégrant pas le référencement est incomplète. Voici pourquoi :

  • Les deux activités principales en ligne sont la recherche et l’e-mail. En d’autres termes, aussi tendances soient les réseaux sociaux, la recherche reste en tête.
  • 93 % du trafic en ligne est issu des moteurs de recherche.
  • Les moteurs de recherche engendrent 300 % de trafic en plus sur les sites que les réseaux sociaux.

De façon générale, si la stratégie n’intègre pas le référencement, on observe une perte importante du trafic, des conversions et des ventes. Voici quelques astuces de SEO qui peuvent fonctionner pour le marketing de contenu :

Le contenu de haute qualité et la création de liens sont les deux principaux signaux utilisés par Google pour classer les sites web– Andrey Lipattsev, principal stratège de Google Search Quality

  • Créer un contenu plus conséquent : la recherche de Backlinko (formation SEO et stratégie de construction de liens) montre que le contenu plus long est mieux classé, avec environ 1 890 mots en résultats moyens sur la première page de Google.
  • Essayer d’utiliser différents médias – en particulier les images – afin d’augmenter les chances d’être bien classé. La même recherche de Backlinko montre également que l’utilisation d’une seule image au sein du contenu peut considérablement augmenter ses chances de bien se classer.
  • Surveiller régulièrement les mots-clés, à la fois pour le contenu et pour les pages. On peut optimiser pleinement son référencement à condition de savoir où l’on est positionné. Lors du suivi des classements, si le processus ne peut être automatisé, il faut s’assurer de connaître son emplacement initial. Par exemple, on peut envisager de masquer l’adresse IP avec un service VPN afin d’obtenir des résultats impartiaux. Plus encore, utiliser des solutions qui surveillent automatiquement le classement et qui envoient des rapports réguliers.

#5 – Ignorer la règle des sept en marketing

Il existe un bon nombre de leçons tirées du marketing dit « séculaire » à utiliser pour le marketing de contenu actuel. Par exemple, la fameuse « règle des sept ». Selon cette règle, il ne faut pas attendre de la cible qu’elle prenne connaissance d’une offre, à moins qu’elle y ait été confrontée au moins sept fois.

Cela signifie qu’il est nécessaire d’employer différentes méthodes afin d’assurer que les messages clés soient vus plus d’une fois par les prospects :

  • Utiliser différents réseaux et s’assurer que le message soit correctement communiqué.
  • Repartager ce message sur ces mêmes réseaux à plusieurs reprises – des recherches montrent que repartager du contenu sur les réseaux sociaux peut considérablement augmenter l’engagement autour de ce dernier.
  • S’assurer que la stratégie mise en place inclut un plan de partage de contenu. Il est nécessaire de reconditionner le contenu d’un format à un autre pour ensuite le diffuser sur différents supports.
  • Rechercher les sites et les plateformes qui permettent la diffusion de contenu et travailler de façon à ce qu’ils diffusent le contenu le plus pertinent.

#6 – Ne pas intégrer le marketing de contenu à la stratégie de vente

Pour chaque entreprise, le marketing de contenu devrait être considéré comme un moyen d’atteindre des objectifs et attirer davantage l’attention sur la marque. Malheureusement, la plupart des entreprises font l’erreur d’exécuter leurs efforts de marketing « dans le vide ».  Par exemple, même si un blog possède du contenu et un trafic de qualité, il ne dirige pas nécessairement les lecteurs vers les offres principales. Il n’y a pas de call to action défini, tentant d’amener les lecteurs à se renseigner sur les produits. Le problème de cette approche est que, bien que le blog soit populaire avec un trafic important, on observe peu de retour sur investissement puisque les visiteurs ne sont envoyés nulle part. Cela concerne non seulement les blogs mais aussi d’autres plateformes de diffusion de contenu.

En tant qu’entreprise, votre objectif final est de générer des ventes. Chaque pièce du puzzle de la stratégie de marketing de contenu devrait être en accord avec cet objectif. Il est donc important d’avoir des call to action et des liens évidents sur vos différentes plateformes, qui favoriseront ainsi l’intérêt autour de l’offre proposée.

Pour résumer,

En ce début d’année 2018, l’importance du marketing de contenu ne fait que de se préciser. On observera des résultats concrets uniquement si l’on sait l’où on va. Ainsi, pour être certain d’obtenir de bons résultats, il faut veiller à ne pas commettre les erreurs ci-dessus.