A propos des speakers :

A propos de Socomec et de l’organisation des services de communication

 Créé en 1922, Socomec est un groupe industriel de près de 3100 personnes. Sa vocation : la disponibilité, le contrôle et la sécurité des réseaux électriques basse tension. Présent sur les cinq continents par l’intermédiaire d’une trentaine de filiales, Socomec poursuit son développement international en ciblant les applications industrielles et tertiaires.

Sur 3100 personnes, environ une vingtaine sont chargées de la communication des produits et des solutions du groupe. La partie RP est dirigée par Virginie Guyot et pilotée de manière opérationnelle par Marion Edel et Stella Schott.

Stratégie RP

Chez Socomec les relations presse sont récentes. En effet, avant l’arrivée de Virginie, Stella et Marion, le groupe Socomec limitait son activité RP à la communication institutionnelle et à l’achat d’emplacements publicitaires dans la presse. Mais face à des grands concurrents Socomec a dû développer une stratégie de relations presse pour augmenter sa visibilité et sa notoriété.

Leur stratégie RP repose surtout sur les journalistes auxquels elles envoient des actualités produits, des cas clients, des infographies mais aussi des communiqués de presse rédigés par le service de communication institutionnelle. Leurs medias cibles sont des journaux et des magazines spécialisés dans l’industrie énergétique. En moyenne, 2 à 3 communiqués de presse sont envoyés par mois.

Elles rédigent également des dossiers de presse, qu’elles mettent à disposition des journalistes dans les salons et organisent des conférences de presse en France, pour les actualités majeures du groupe.

Défis RP

Le plus gros défi auquel font face Marion, Stella et Virginie est la centralisation des RP. En effet, le groupe Socomec est présent sur tous les continents et compte 27 filiales. Seulement 3 d’entre elles pilotent de manière autonome de leurs RP : l’Angleterre, l’Italie et l’Inde. Les RP de tous les autres pays sont gérés par le siège social.

Les enjeux majeurs de la centralisation des RP sont :

  • La connaissance des journalistes à cibler
  • La barrière de la langue
  •  Le pilotage d’actions presse à distance

Une conférence de presse par pays et par thématique, c’est compliqué

Comme c’est le cas pour beaucoup d’entreprises, une autre difficulté est le budget restreint pour les relations presse et influenceurs. Dans une étude Cision, nous avions effectivement remarqué que seulement 22% (en moyenne) des services communication, marketing et RP avaient un budget dédié aux influenceurs.

La solution Cision

Cision nous a permis de professionnaliser nos RP

Cette professionnalisation est passée tout d’abord par une création de listes de journalistes pour chaque thème, dans chaque pays. Avant Cision, le service communication disposait de quelques contacts cœur de cible en France. Ces contacts étaient néanmoins peu nombreux et Socomec avait besoin d’étoffer sa base de données de journalistes pour pouvoir communiquer sur toutes les thématiques à l’international. A ce jour, Socomec a créé pas moins de 40 listes de journalistes sur la plateforme Cision.

Cision a également professionnalisé les RP de Socomec en proposant le service de diffusion de communiqués de presse par email, avec son outil de tracking. Ainsi, le service communication peut surveiller quels journalistes ont ouvert leur email, quels journalistes ont cliqué sur les liens et de ce fait, mieux organiser les relances. L’outil de tracking leur permet également de toujours plus affiner leurs listes de journalistes et de n’envoyer leurs infos qu’aux journalistes vraiment intéressés par l’actualité de Socomec.

Le service communication de Socomec utilise également la veille medias Cision pour surveiller leur retombées en France et dans le monde, notamment sur la presse en ligne.

Cision nous a permis de centraliser nos actions RP dans un seul outil

Cision fonctionne comme un outil de CRM (Customer Relationship Management) : il aide à se concentrer sur le relationnel avec les journalistes. Ainsi, dans Cision, les utilisatrices peuvent voir tout l’historique des actions RP sur une fiche journaliste. Quels communiqués ce journaliste a-t-il reçu ? L’a-t-on relancé ? A quelle(s) liste(s) le journaliste appartient-il ?

Cette centralisation de toutes les actions RP permet à Socomec de mieux s’organiser en interne, et de gagner du temps en ayant toutes les infos au même endroit, de la liste de journalistes à la retombée médiatique.

Vers une revalorisation du travail des RP

Nous voulons démontrer que le service communication n’est pas seulement là pour produire des supports de vente.

Virginie Guyot a pour ambition de positionner son équipe en tant qu’acteur principal dans la création de contenus à forte valeur ajoutée. Grâce à sa force de proposition, l’équipe travaille en binôme avec le service marketing dans un objectif commun : développer la visibilité de la marque.
Son équipe est également consciente qu’aujourd’hui, il faut des données chiffrées pour démontrer la valeur de son travail. Ainsi, chaque mois, Marion et Stella rédigent un rapport avec une analyse avancée des retombées par thème, en France et dans le monde. Quels communiqués fonctionnent le mieux dans un pays et une sur une thématique donnés ? Ce rapport est en partie construit à partir des analyses des retombées Cision.

Les points à développer dans la stratégie RP de Socomec

Socomec a réussi à professionnaliser et à centraliser une partie de ses RP : la création de listes, la diffusion et la veille. Dans un futur proche, elles aimeraient développer les tableaux de bord et les analyses afin de mieux calculer le ROI des actions presse et d’affiner leur stratégie RP.

Elles aimeraient aussi que Cision soit utilisé par les autres filiales du groupe pour pouvoir centraliser les actions RP à l’international dans un outil unique.

Autre axe d’amélioration : les réseaux sociaux. Le service communication de l’offre aimerait déployer une stratégie de contenus destinée aux journalistes sur les médias sociaux pour attirer et détecter de nouveaux influenceurs de son secteur.

Etre visible sur les réseaux sociaux, c’est aussi avoir la possibilité d’avoir plus de retombées médiatiques qu’il va falloir surveiller et analyser avec la veille medias Cision.